Voyage au Chili : visiter les lieux incontournables

Valle_de_la_Luna,_San_Pedro_de_Atacama

Le Chili fait partie de ces pays qui méritent d’être visités au moins une fois dans la vie. En plus, tout comme ses voisins latinos, il abrite de nombreux sites naturels qui méritent d’être découverts. D’ailleurs, vous allez voir dans cet article les endroits incontournables lors d’un séjour au Chili.

La Valle de la Luna

Il s’agit d’un endroit désertique et à la fois un point touristique situé dans le désert d’Atacama, à l’ouest de la commune de San Pedro d’Atacama. C’est notamment l’un des sites les plus visités de San Pedro avec des centaines de voyageurs venus du monde par an. La « valle de la luna » a été façonnée pendant des milliards d’années par l’eau et le vent.

La particularité de son paysage ainsi que l’absence de vie présentent des similitudes avec la lune, d’où vient son nom. Vous serez ébahi par cet incroyable phénomène naturel lors d’un voyage au Chili. En plus, elle offre de spectaculaires levers et couchers de soleil à part son aspect géologique incomparable. Elle a été déclarée sanctuaire national de la nature en 1982 par sa grande beauté naturelle et son aspect étrange de la lune.

L’île de Pâques

Rano Raraku moai

Également appelée « Rapa Nui », c’est une île située au sud-est de l’Ocean Pacifique. Son nom officiel vient du jour où elle a été découverte par l’explorateur hollandais Jakob Roggeveen le dimanche 5 avril 1722. Elle figure parmi les principales destinations touristiques du pays dû à sa beauté naturelle ainsi qu’à la mystérieuse culture ancestrale de l’ethnie « rapanui » (une ethnie qui habite la Isla de Pascua), dont le vestige le plus remarquable correspond à des énormes statues appelées « moái ».

Effectivement, c’est en partie grâce à ces statues qu’elle doit sa réputation. On compte environ 887 statues monumentales sur l’île. Faites de monolithes en tuf et en basalte, ces gigantesques statues peuvent mesurer entre 4 et 8 mètres et pèsent de 10 à 80 tonnes. La méthode de déplacement de ces moáis, vu leur taille, fait l’objet d’une étude scientifique, car les hommes primitifs ne pouvaient pas à cette époque accomplir de telle prouesse.

Les geysers d’El Tatio

Geiser_del_Tatio

Ils se localisent dans la cordillère des Andes, dans la région de Antofagasta au nord du Chili. C’est le plus grand groupe de geysers de l’hémisphère sud et le troisième plus grand au monde après les Yellowstone des Etas-Unis et la Réserve Naturelle Kronotski en Russie.

Les geysers se trouvent à plus de 4 320 mètres d’altitude sur l’altiplano, au cœur des Andes. C’est à l’aube que ces geysers sont les plus impressionnants, parce que la différence des températures permet d’admirer les fumerolles pouvant atteindre jusqu’à 10 mètres de haut et 85 °C. Les visiteurs pourront aussi se baigner dans la piscine formée par les eaux des geysers. On estime que ce lieu est visité par au moins 100 000 touristes chaque année.

Laisser un commentaire