Mont Batur : une ascension exceptionnelle à faire sur Bali

lever-soleil-mont-batur

Si un jour vous allez à Bali et que vous cherchez une activité enrichissante à faire, pensez au Mont Batur. L’ascension de ce volcan vous offrira mille découvertes et lorsque vous serez arrivés au sommet, vous aurez devant vous un spectacle des plus magnifiques : une vue panoramique sur le lac Batur et Gurung/Gunung. Le top ? Assister au lever du soleil alors que vous êtes au-dessus des nuages.

Le Mont Batur, c’est quoi ?

mont-batur

Le Mont Batur est une montagne située dans le village de Batur, dans la région de Kintamani, au nord de l’Île de Bali. Son sommet culmine à 1717 mètres et les hindous pensent que cette montagne est sacrée. On y fait d’ailleurs de nombreuses cérémonies avec parfois des sacrifices d’animaux.

Le Mont Batur est en fait un volcan qui est encore actif. La dernière éruption date de 1926 et le village situé juste en-dessous avait été complètement détruit. Une petite éruption s’est produite en 2000, mais elle n’a pas été très importante.

Les prix de l’excursion varient d’une agence à l’autre, mais les tarifs tournent autour de 25 euros. Cela inclut le trajet en voiture jusqu’en bas du Mont et le guide le long de l’excursion. Vous pouvez négocier mais prenez en compte que certaines agences de voyage reversent une partie des frais des touristes aux écoles de la région.

Si vous aimez les activités en extérieur, l’ascension du Mont Batur est faite pour vous. Elle est accessible dès 12 ans et c’est un trek plutôt sympathique à faire, entre amis ou avec des membres de votre famille.

L’ascension se fait en quelques heures : comptez de 1h30 à 3h, tout dépend de votre forme et de la météo. Mais, vous aurez besoin en tout de 5 heures pour cette excursion.

Pas besoin d’être un sportif de haut niveau ou un pro de la randonnée pour arriver au sommet. Il faut juste une bonne condition physique et l’envie de découvrir le vrai Bali et ses beautés naturelles.

Le top c’est de faire l’ascension très tôt le matin (vers 2h ou 3h) afin de profiter du lever du soleil lorsque vous serez arrivés au sommet.

L’équipement

Prenez avec vous un sac à dos dans lequel vous mettrez une bonne paire de chaussures, des vêtements de sport, une lampe torche, des trucs à grignoter et un appareil photo ou une caméra pour garder des souvenirs de votre randonnée.

Prenez aussi un pull, une doudoune bien chaude, un coupe-vent ou des sous-vêtements thermiques car le temps change très vite en hauteur et une fois arrivés au sommet, vous aurez bien froid. Emportez aussi des vêtements de rechange car vous allez transpirer.

Pas besoin de vous encombrer avec de nombreuses bouteilles d’eau, vous pourrez en acheter le long du chemin. En effet, n’oubliez pas de boire beaucoup d’eau pendant la montée, cela vous évitera d’avoir des crampes. Et étirez-vous aussi régulièrement.

Prenez aussi une lampe frontale au cas où votre guide n’en aurait pas pris une de bonne qualité.

Prenez de quoi grignoter en chemin comme des biscuits. Toutefois, au sommet, vous trouverez un restaurant qui vous proposera des boissons chaudes mais aussi de la nourriture comme des bananes frites.

Le guide

ascension-mont-batur-bali

Certaines personnes font l’excursion sans guide. En fait, comme il n’y a qu’un chemin à suivre, un guide n’est pas vraiment nécessaire. Et puis il suffit de suivre la file des gens qui montent au sommet. Pourtant, vous n’arriverez pas à faire l’ascension sans guide, vous n’aurez pas le choix. Sans guide local, on ne vous laissera pas monter (cela évitera aussi les tensions sur le parking, point de départ de l’excursion). De plus, seuls ceux de l’association de Batur sont autorisés à accompagner les touristes.

Ne vous attendez pas à un guide francophone, mais ils parlent généralement anglais. Ne vous attendez pas non plus à ce qu’il vous fasse la causette, il ne vous expliquera également rien sur le volcan. Il se contentera de vous amener au sommet et de vous donner une petite lampe torche et un petit déjeuner là-haut. Ce ne sera pas un petit déjeuner haut de gamme, il sera des plus basiques.

C’est votre guide qui mènera la marche, mais n’ayez crainte, il s’adaptera à votre rythme. Vous pourrez donc lui demander une pause quand vous en aurez envie. Ce n’est donc pas une course contre la montre.

L’ascension du Mont Batur

Votre guide vous attend normalement au point de départ du trek.

Lors de la première partie du trek, le chemin est légèrement incliné mais il est facile. La première étape jusqu’à la plateforme est simple. L’ascension commence avec une marche sur du bitume mais les roches volcaniques (des cailloux noirs plus ou moins gros et surtout pas très stables) vont vite faire leur apparition. Il se peut alors que vous marchiez plus lentement car vous devrez faire plus attention où vous mettez les pieds. Attention à vos chevilles ! Et puis surtout n’oubliez pas que vous avancez à la lueur d’une lampe torche.

La pente devient vite raide. Mais dites-vous qu’une bonne récompense vous attend à la fin, la vue sur le lac Batur et tous les alentours. Plus haut, le sol est jonché de cendres, faites donc attention à ne pas glisser ou à ne pas vous enfoncer.

Vous devez aussi savoir que vous rencontrerez peut-être des singes en cours de route ou au sommet.

Mais surtout, prenez votre temps et profitez du paysage et du ciel étoilé. Et, au sommeil, asseyez-vous et prenez le temps de contempler le paysage. S’il n’y a pas de nuage, vous aurez une vue magnifique.

Au sommet du Mont Batur

volcan-mont-batur

Une plaque vous indiquera que vous êtes arrivés au sommet.

Il fera encore nuit et donc il fera froid. Après avoir transpirés, vous serez bien contents d’avoir pris avec vous des vêtements de rechange et une petite laine. Vous pourrez donc attendre le lever du soleil en toute quiétude, et respirer un bon air pur. Et puis, il y aura une baraque en bois où vous pourrez acheter (à prix coûtant) du café ou du thé.

Au lever du jour, si vous avez de la chance, le ciel ne sera pas couvert, et vous aurez droit à une jolie vue sur le lac Batur et le Mont Agung et sur le cratère. Si le ciel est bien dégagé, vous pourrez même voir le Mont Rinjani situé sur l’Île de Lombok.

Mais si le temps est nuageux, ne vous attristez pas car à la descente, vous serez en dessous des nuages et un magnifique panorama s’offrira à vous.

Vous pourrez rester là une heure, puis le guide vous emmènera voir les colonnes de vapeur qui s’échappe du volcan et ça vous réchauffera un peu. Près du cratère, vous pourrez même voir une grotte sacrée.

Pour le petit déjeuner, vous aurez droit à des « œufs de dragon ». Ce sont des œufs durs cuits à la vapeur, celle qui s’échappe du volcan. Le guide les met dans des trous et les recouvre pendant 5 minutes. Mais certaines personnes racontent que ces œufs ont été en fait cuits chez le guide et qu’il les a apportés avec lui au sommet. Qui sait ?

Le retour dans la vallée

Le retour peut être un peu plus long car le guide choisira probablement un chemin un peu différent. Comptez au minimum 3h de descente. Mais étant donné la beauté du paysage, vous ne vous rendrez pas compte de cette descente collés-serrés avec les autres touristes.

Pas loin de l’arrivée, vous pouvez bifurquer vers une route goudronnée en pleine forêt, le chemin sera plus sympathique à faire. Il vos mènera jusqu’au parking où vous attendra votre taxi de retour.

Petite information :

A Batur, il y a des sources chaudes, celles de Toya Bungak, où vous pourrez vous détendre après cette grande ascension. Le prix est de 180 000 roupies/personne (environ 10 euros), il comprend : l’entrée, un casier, une serviette ainsi qu’une boisson de bienvenue. N’hésitez pas à aller vous y prélasser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *