Les incontournables de Marbella la belle Andalouse

Après mon article sur l’Espagne, partons à la rencontre de Marbella. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais je suis là pour m’assurer que vous ne passiez pas à côté de cette perle Andalouse. En effet, y a quelque chose pour tout le monde à Marbella, des plages aux parcs, en passant par de beaux bâtiments anciens et une vie nocturne festive. Voyons ensemble les lieux et activités à ne pas manquer dans cette ville de plus en plus à la mode.

Les plages de Marbella au coucher du soleil, un paysage à ne pas manquer – Photo par Michael Vadon / CC BY 2.0

La Casco Antiguo

L’un des secrets les mieux gardés d’Andalousie est la Casco Antiguo, la magnifique vieille ville de Marbella. Un groupe très dense de rues fleuries, de places romantiques et de maisons de ville élégantes rend le quartier aussi séduisant que les plus anciens coins de Grenade, de Cordoue ou de Séville. La meilleure façon de ressentir l’âme de cet endroit est de s’y enfoncer sans chercher à aririver quelque part, juste pour le plaisir de s’y perdre.

Une explosion de couleurs dans les rues de la Casco Antiguo – Photo par Kamyar Adl / CC BY 2.0

La plaza de los Naranjos

La place centrale de la casco antiguo est la Plaza de los Naranjos (Place des Oranges), à laquelle toutes les rues étroites et pavées semblent finalement mener. Remplis d’orangers qui sont l’une des marques de fabrique de l’Andalousie, ses bars à tapas et ses restaurants possèdent des terrasses ensoleillées sur lesquelles se détendre avec une bonne caña (petite bière) froide.

Les boutiques

Le casco antiguo de Marbella ne se limite pas aux bâtiments centenaires et aux rues étroites et pittoresques. C’est également l’une des scènes de shopping les plus chics du sud de l’Espagne, avec ses nombreuses boutiques de luxe. Celles-ci sont idéales pour le lèche-vitrine et, si vous avez un budget flexible, vous aurez assurément l’occasion de vous offrir quelque chose de tendance.

La Divina Pastora

La Divina Pastora est un quartier résidentiel animé du centre de Marbella (à l’est du parc de Represa) qui mérite d’être exploré. Les habitants discutent sans prétention dans les étals de fruits et légumes de la rue ou autour d’un café dans les bars après avoir fait les magasins au marché du quartier. L’église locale abrite également des peintures représentant les différentes provinces andalouses.

La Plaza de los Naranjos dans le quartier de la Divina Pastora – Photo par Roberto Pasini / CC BY 2.0

La Plaza Santo Cristo

La Plaza Santo Cristo est une autre des places les plus attrayantes de la vieille ville. Vous y trouverez deux des bâtiments les plus symbolique de Marbella : le bar de flamenco Ana Maria avec son bâtiment jaune rayonnant, et son voisin chic paré de marron qui abritait autrefois un célèbre café. À leur gauche se trouve aussi la charmante église de Santo Cristo qui date du XVIe siècle.

Le quartier de Miraflores

Située au nord du Casco Antiguo de Marbella , Miraflores est un autre quartier résidentiel et actif. Il possède une ambiance conviviale et locale, et abrite également le centre culturel de Miraflores, où vous trouverez les certes petits mais intrigants musées de l’huile d’olive et de l’archéologie.

Le Parque de Alameda

Le Parque de Alameda, sentiment romantique et tropical, se trouve juste derrière le Paseo Maritimo, dans le centre-ville moderne. Son allée centrale est bordée d’attrayants bancs en faïence et d’une belle fontaine du XVIIe siècle. Un marché alimentaire bio a lieu ici le premier samedi du mois.

bancs en faience marabella
Les charmants bancs en faïence sont une invitation à la contemplation – Photo par randreu / CC BY 3.0

Les remparts du château

Les seuls souvenirs de la longue histoire de Marbella qui se trouvent encore dans le centre-ville (dans la partie inférieure occidentale du parc de Represa) sont les remparts et les tours de guet aujourd’hui en ruines, qui autrefois protégeaient un fort du IXe siècle. Ils ont été construits aux Xe et XIe siècles, sous la domination maure.

Le musée des gravures contemporaines

Le seul musée de ce type en Espagne, le Museo del Grabado Español Contemporaneo (le musée des gravures contemporaines) est logé dans un élégant bâtiment du XVIe siècle qui était autrefois un hôpital. L’histoire de la gravure et des arts graphiques espagnols est explorée tout au long de sa collection permanente. Des œuvres de Dalí et Joan Miró sont également présentées.

Les sculptures de Salvador Dalí

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que Marbella possède une collection de sculptures de Salvador Dalí à la valeur inestimable. Dix œuvres en bronze du surréaliste catalan sont réparties le long de l’ Avenida del Mar, un large boulevard qui mène à la promenade du bord de mer, et selles sont librement visibles pour le plus grand plaisir des locaux et des voyageurs.

Oeuvre de Dali – Photo par Manuel González Olaechea y Franco / CC BY 3.0

Le musée du bonsaï

Marbella est la seule grande ville andalouse à avoir un musée consacré à ses arbres minuscules donc la culture vient du pays du soleil levant. Dans son intriguant Museo del Bonsai – situé dans le parc central de Represa -, vous pourrez vous émerveiller devant ces magnifiques spécimens miniatures et admirer la plus ancienne collection d’Europe d’ olivos sauvages (oliviers).

La scène culinaire

Sortez des sentiers battus en partant à la découverte de la gastronomie de la belle Andalouse. Et oui, quatre des 13 restaurants étoilés au sud de l’Espagne se trouvent à Marbella, une ville qui s’est rapidement imposée comme l’une des meilleures destinations culinaires de l’Espagne. La variété des cuisines que l’on trouve ici ainsi que la qualité des nombreux restaurants de fruits de mer de la ville sont également impressionnants, certains d’entre eux cuisant toujours du poisson au feu de bois et des barbecues sur les plages.

La plage de Fontanilla

La « Playa de la Fontanilla » est la plage principale de Marbella et s’étend le long de la côte sud de la ville. Elle dispose de toutes les commodités à attendre d’une plage populaire en ville : chaises longues, douches, sports nautiques, et bien sûr une promenade bordée de bars et de restaurants proposant de tout, des mets indiens aux traditionnels tapas.

La plage de Bajadilla

Un peu plus à l’est de la plage de Fontanilla, dans l’ancien quartier des pêcheurs de Marbella, se trouve la Playa de la Bajadilla. C’est une étendue de sable incurvée beaucoup plus petite et très visitée en été en raison de ses eaux calmes, et on y trouve de très bon restaurants de fruits de mer pour se régaler après une bonne baignade.

Le Puerto Banus

Port de plaisance situé à huit kilomètres à l’ouest de Marbella, le Puerto Banús est aujourd’hui l’une des destinations les plus célèbres de la Costa del Sol. Si la curiosité vous pique, allez voir si vous pensez que le lieu mérite sa renommée (ou sa notoriété). Trois mots vous donnent une idée de ce qui composera la vue : yachts, Ferrari et boutiques. Autant dire que le lieu est assez guindé, et qu’on peut occasionnellement y apercevoir des célébrités.

La vie nocturne

Il y a une bonne raison pour que Marbella soit connue dans le monde entier pour la qualité de sa vie nocturne. Les bars élégants de son centre-ville moderne (notamment autour de l’Avenida Miguel Cano), les sites touristiques remplis de célébrités le long du Golden Mile (entre Marbella et Puerto Banús) et les discothèques étincelantes de Puerto Banús sont un paradis pour les fêtards.

Le Parque de Nagüeles

Pour un barbecue entre amis, rendez-vous dans le grand parc national de Nagüeles. Situé à seulement cinq kilomètres au nord de Marbella, au pied des montagnes de la Sierra Blanca, il dispose d’un vaste espace de loisirs équipé de plusieurs barbecues et tables de pique-nique, ainsi que d’un espace de jeu et de dressage pour les chiens. Il sera l’endroit parfait pour vous reposer après une soirée bien agitée.

About the author

Voyageur, je pars à la découverte du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.