reussir sejour linguistique anglais

Comment réussir son séjour linguistique en 3 étapes ?

Ça y est ! Vous êtes prêts, vous avez toutes les informations nécessaires pour partir et votre séjour est réservé.

Vous partez finalement dans un pays étranger pour étudier une nouvelle langue.

That’s awesome! C’est une grande étape redoutée par beaucoup de personnes. Sans exagérer, un séjour linguistique peut réellement être un élément déclencheur dans votre progression.

J’ai bien dit « peut », car ce n’est pas une recette miracle. Il ne suffit pas de vivre à l’étranger pour devenir bilingue !

Alors, je vous propose de découvrir 3 conseils qui auront une réelle influence sur votre connaissance de la langue.

Note: Cet article a été rédigé par Adrien Jourdan du blog ISpeakSpokeSpoken.

1. Soyez actif dans votre apprentissage

apprendre anglais

Malheureusement, notre cerveau ne fonctionne pas comme une éponge. « Baigner » dans la langue que vous souhaitez parler n’est pas suffisant pour en absorber toutes les nuances.

Bien sûr, vous allez rapidement progresser en compréhension grâce à l’immersion. Par contre, dès que vous aurez besoin de communiquer … Gros blocage en vue !

Rappelez-vous votre professeur de maths qui vous conseillait de faire des exercices régulièrement. Le principe reste exactement le même pour l’anglais, l’espagnol ou le chinois : notre mémoire fonctionne grâce à la répétition.

Pour cette raison, je vous conseille d’éviter la passivité lors de votre séjour linguistique, sinon vous serez probablement déçus de votre progression.

Voici 4 conseils pour être (hype)actif durant votre séjour :

Être aux aguets

Lorsqu’on se baigne à la plage, on a toujours cet instinct « en mode semi-alerte » prêt à fuir si on venait à toucher un requin imaginaire, une méduse … ou, le plus souvent, une simple algue gluante.

Vous devez adopter exactement le même instinct lorsque vous désirez apprendre une nouvelle langue. Soyez à l’affût du moindre détail qui vous permettrait de progresser :

En étant attentif à ces subtilités, vous pourrez les graver plus facilement dans votre mémoire. Vous saurez aussi mieux les employer, car elles auront été apprises en contexte.

Apprendre, utiliser, répéter !

Vous l’avez compris : notre mémoire fonctionne grâce à la répétition.

À chaque fois que vous découvrez de nouvelles notions, efforcez-vous de les utiliser le plus souvent possible : le jour-même et les jours d’après.

Parfois, ça vous semblera presque artificiel, mais ce travail d’utilisation et de répétition est fondamental pour enregistrer ce que apprenez sur le long-terme.

De plus, il y a un deuxième avantage : si vous faites une faute en employant une nouvelle notion, vous serez corrigé rapidement par votre interlocuteur. Donc, vous n’aurez pas le temps de mémoriser une erreur.

Focus sur la prononciation

Ce conseil est semblable aux deux précédents. Pour travailler votre prononciation, vous devez faire un effort spécifique sur l’écoute de la langue (être actif) et vous devez ensuite pratiquer le plus souvent possible (apprendre, utiliser, répéter).

Là, ou ça devient intéressant :

Vous serez dans un pays où la langue que vous apprenez est LA langue locale. C’est très différent de l’apprentissage des langues à l’école.

Vous serez constamment entouré de personnes qui parlent cette langue avec un bon accent et une prononciation impeccable.

Ce sera donc le moment parfait pour prendre de bonnes habitudes et développer l’accent des natifs. Profitez-en.

Être un bon élève

Au-delà des interactions sociales (avec lesquelles vous ferez 80% de vos progrès), je vous conseille aussi d’être studieux.

Bien sûr vous avez l’option de suivre des cours à l’étranger et je pense que vous prévoyez de partir avec une école. Si ce n’est pas le cas, alors n’hésitez pas à prendre des cours plusieurs fois par semaine.

En dehors des cours, je vous recommande aussi d’étudier en autodidacte à l’aide d’applications mobiles telles que :

Vous avez aussi des méthodes plus « traditionnelles », mais qui s’accordent parfaitement avec un séjour linguistique :

Dans le cas des applications mobiles ou des méthodes traditionnelles, la régularité est plus importante que le nombre d’heures.

Vous serez déjà souvent en contact avec la langue, il est alors inutile de passer 3h par jour à étudier si cela a pour résultat de vous dégoûter. Essayez plutôt d’y passer 30-45 minutes par jour !

2. Sortez des sentiers battus

sortir sentiers battus

Rencontrez des locaux et créez de nouvelles relations

Si vous ne vivez pas chez l’habitant ou si vous êtes de nature réservée, le plus difficile sera de trouver des gens avec qui communiquer.

Et je suis 100% d’accord avec vous, créer des liens quand on arrive dans un nouveau pays, c’est loin d’être facile.

Mais, il faut sortir de sa zone de confort.

Il y a une astuce toute bête qui fonctionne à tous les coups, car c’est la même qui vous a sûrement permis de faire de nouvelles connaissances : commencer une activité.

Les hobbies sont un des meilleurs moyens pour créer des liens. À l’étranger, vous pouvez soit continuer celui que vous pratiquez depuis toujours, soit en découvrir un nouveau.

Il y en a des centaines :

  • Jouer d’un instrument;
  • Rejoindre un groupe de danse hip-hop, flamenco ou tango;
  • Commencer la poterie;
  • Se mettre ou remettre au yoga;
  • etc. etc.

L’avantage principal est que vous partagez au moins un intérêt avec les autres personnes. Ce sera donc beaucoup plus facile pour engager la conversation !

Autrement, vous pouvez aussi faire plus ample connaissance avec votre voisinage. Expliquez-leur que vous êtes nouveaux dans le pays et que vous souhaitez apprendre la langue, vous serez le bienvenu à tous les coups et ils seront très curieux de vous connaître.

Trouvez un job

Travailler quelques heures durant la semaine ou le week-end est une excellente solution complémentaire (ou alternative) aux activités.

Et si vous êtes étudiant, c’est aussi un moyen de vous faire de l’argent de poche et de gagner en expérience.

En travaillant, vous allez non seulement avoir de nouveaux collègues avec qui discuter, mais vous pourrez aussi parler avec vos clients. Et si vous tombez sur une entreprise conviviale, il peut même y avoir des sorties organisées de temps à autres !

De manière générale, je vous recommande de chercher des jobs tels que serveur.se. Ainsi, vous n’aurez pas le choix de devoir utiliser la langue durant vos heures de travail et vous pourrez avoir des discussions plus ou moins variées.

L’humanitaire

humanitaire

Participer à des activités humanitaires est aussi une excellente option pour vous pratiquer la langue durant votre séjour.

Vous faites d’une pierre deux coups : vous aidez des personnes dans le besoin et vous progresser en langues (tout en découvrant la culture locale).

Dans ce cas, vous ne gagnerez pas d’argent, mais généralement vous êtes logés et nourris. Il faut donc prévoir des économies pour la vie au quotidien.

Préférez les associations locales et choisissez une cause qui vous est importante.

Partez à l’aventure

Vous vous sentez plutôt aventurier ? Vous préférez être constamment en mouvement ? Un séjour linguistique est l’occasion idéale pour découvrir de nouveaux endroits et vivre des expériences inoubliables.

Vous avez énormément de possibilités :

Pour l’aventure, votre imagination est votre seule limite.

3. Évitez les francophones

eviter francophones

C’est LE piège à éviter. Surtout si vous allez dans une école de langues.

Bien sûr, c’est plus facile de créer un lien avec des personnes qui parlent votre langue, mais ça va être un frein pour votre apprentissage.

Il ne faut pas se leurrer : si vous rencontrez des francophones, vous parlerez forcément en français.

Même si vous avez toute la volonté du monde de pratiquer la langue que vous étudiez.

Cela aura un impact négatif sur votre séjour linguistique sans aucun doute.

En résumé : sortez de votre zone de confort

Au final pour réussir votre séjour linguistique, il n’y a qu’une règle à suivre : sortez de votre zone de confort.

Bien sûr, cela demande des efforts de votre côté :

  • L’effort d’apprendre et d’étudier (peu, mais régulièrement), n’attendez pas que cela tombe du ciel;
  • L’effort d’aller vers les autres, de participer à des activités;
  • L’effort d’éviter la simplicité et éviter de rencontrer des francophones.

Mais au final, vous vivrez une superbe expérience enrichissante tout en apprenant la langue que vous souhaitez.

About the author

Voyageur, je pars à la découverte du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.